Un référendum sur l'association Ukraine-UE aux Pays-Bas ? Et pourquoi pas en Ukraine ?

Source: Reuters

Si les Néerlandais ont pu tenir un référendum sur l’accord d’association entre l’UE et l’Ukraine, Moscou fait remarquer, par le biais du ministère des Affaires étrangères, que personne n’a demandé l’avis du peuple ukrainien sur cette même question.

«Le plus drôle, c’est que le monde entier discute des résultats du référendum sur l’accord d’association entre l’UE et l’Ukraine, qui a eu lieu aux Pays-Bas. Mais personne ne se demande pourquoi un tel référendum ne s’est pas tenu d’abord en Ukraine», a écrit sur sa page Facebook la porte-parole du ministère-russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Самое смешное, что весь мир обсуждает итоги референдума по соглашению об ассоциации между ЕС и Украиной, который состоя...

Опубликовано Maria Zakharova 8 апреля 2016 г.

«Peut-être, que l’Ukraine décidera de tenir un référendum sur l’adhésion du Monténégro à l’OTAN ? Puisque, comme on s’en doute, le Monténégro n’en a pas l’intention», a-t-elle indiqué, en faisant référence à la décision du Parlement monténégrin de soutenir l’accession du pays à l’OTAN, malgré les appels lancés par l’opposition pour que le peuple tranche cette question par le biais d’un référendum.

Alors que le gouvernement des Pays-Bas n’est pas obligé de tenir compte du résultat négatif du référendum du 6 avril sur l’accord de l’association UE-Ukraine – ce dernier n’a qu’une valeur consultative aux Pays-Bas – le président ukrainien, Petro Porochenko, a déclaré que ce scrutin pourrait «saboter l’unité de l’Europe».

Lire aussi : Les Hollandais doivent-ils redouter la punition des néonazis ukrainiens après le non au référendum ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales