Daesh aurait exécuté 175 ouvriers d'une cimenterie au nord-est de Damas

© Stringer Source: Reuters

L'Etat islamique aurait procédé à l'exécution de 175 ouvriers de la cimenterie de Dmeir, près de Damas, capturés lundi, a annoncé Reuters plus tôt dans la matinée avant de se retirer, ajoutant que l'«information doit encore être confirmée».

Le chef du service de presse de l'Armée syrienne, le Général Samir, a indiqué à RT ne pas être en mesure de confirmer ces informations.

Jeudi, l'agence syrienne d'information SANA a rapporté qu'une source au sein du ministère de l'Industrie avait signalé la disparition de près de 300 civils syriens suite à une attaque de l'Etat islamique sur la cimenterie Badiyah, située à l'extérieur de la ville de Dmeir, à environ 50 kilomètres au nord-est de la capitale, Damas.

La société a informé les autorités que «près de 300 travailleurs et entrepreneurs [avaient] été enlevés par un groupe militant appartenant à l'État islamique», a indiqué une source militaire à Reuters. Par ailleurs, un administrateur de l'usine a déclaré à l'AFP que les ouvriers de l'usine étaient portés disparus depuis lundi.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales