La «Nuit Debout» s’étend jusqu’à Bruxelles (PHOTOS, VIDEO)

© Compte Twitter @DanosJo

Empruntant le nouveau modèle français de mobilisation citoyenne, des centaines de Bruxellois se sont réunis sur la place des Barricades, dans le centre de la capitale, pour des échanges démocratiques.

D’après l’un des organisateurs de la première «Nuit Debout» belge, Stéphane, «l’idée, c’était de reprendre la parole démocratique en quelque sorte, de reprendre la parole politique». Ainsi, précise le site RTBF, tout le monde a le droit de prendre le micro et de s’exprimer. «On aime bien ou on n’aime pas, mais on écoute en tout cas», a expliqué Stéphane.

De 200 à 300 personnes, des jeunes pour la plupart, ont participé à cette «assemblée», qui pourrait devenir aussi courue que celle de Paris. Les gens, assis par terre, s’étaient réunis à partir de 19h00 sur la place des Barricades autour d’une scène improvisée. Alors qu'à Paris, il y a un vrai programme avec des projections de films et des concerts, à Bruxelles tout ne tournait qu’autour de débats.

«On cherche avant tout à parler, à comprendre, à exprimer ce qu’on attend de la politique, ce qu’on attend du social. Pourquoi on souffre actuellement dans notre vie quotidienne, dans notre vie au travail et à réveiller tout ça», a expliqué l’organisateur, en espérant que cette première «Nuit Debout» belge ne serait pas la dernière.

Le mouvement est né dans la nuit du 31 mars au 1er avril, alors que les participants à la manifestation contre la Loi El Khomry avaient occupé la place de la République. En une semaine, la «Nuit Debout» a essaimé dans toute la France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales