Le soldat franco-israélien de 19 ans qui a achevé un Palestinien pourrait répondre d'homicide

- Avec AFP

© Amir Cohen Source: Reuters

Après avoir provoqué une vive controverse, le militaire ayant tué un assaillant palestinien neutralisé au sol, devrait être poursuivi par la justice pour homicide volontaire et non pour celui, plus grave, d’assassinat.

Alors que le délit du soldat de l’armée israélienne a été requalifié par le parquet, décision saluée par son avocat, l’homme n’a pas encore été inculpé. Il reste cependant en détention provisoire jusqu’à vendredi, où il devra à nouveau comparaître devant le tribunal.

En effet, le militaire a comparu jeudi devant une cour militaire pour la seconde fois en deux jours.

Si son identité n’a toujours pas été dévoilée, on sait en revanche qu’il est de nationalité franco-israélienne.

Dans les médias locaux, l’information selon laquelle les enquêteurs militaires prévoyaient de le poursuivre pour assassinat avait largement circulé. Mais ces derniers ont finalement retenu l’homicide volontaire comme motif des poursuites, a confirmé un porte-parole de l’armée.

Lire aussi : «J'ai fait ce que j'avais à faire», clame le soldat qui a abattu un palestinien à Hébron (VIDEO)

Le soldat est accusé d'avoir achevé d'une balle dans la tête un Palestinien déjà blessé après avoir participé à une attaque au couteau contre des soldats israéliens, le 24 mars à Hébron, en Cisjordanie.

Une vidéo, qui s'est propagée sur les réseaux sociaux, a provoqué l’émoi de nombreux internautes. Toutefois, le soldat de Tsahal a également bénéficié de soutiens, en provenance par exemple de l’ancien ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a lui assuré que le Franco-israélien serait jugé avec «la plus grande sévérité». Dans un communiqué de presse, il a ensuite ajouté, après avoir rencontré le père du soldat jeudi soir : «Je comprends votre détresse.»

Lire aussi : Après la mort d'un palestinien, Benjamin Netanyahou défend les «hautes valeurs morales» de Tsahal

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales