Sept morts et 20 blessés lors d’un attentat suicide sur un véhicule de police à Diyarbakir

© Photo du compte de Twitter @Samira_Ghaderi

Une explosion s’est produite près d’un arrêt de bus, lorsqu’un véhicule blindé passait à proximité. Un responsable du gouvernement turc fait état de six morts et 20 blessés. Le PKK a revendiqué l'attentat.

Explosion à Diyarbakir

Selon une source de sécurité de Reuters, il s’agit d’un attentat à la bombe qui visait un minibus transportant des forces spéciales de la police. Il se dirigeait vers la ville turque de Sanliurfa.

Parmi les victimes figurent des policiers et des civils.

Des ambulances ont été envoyées sur place.

L’explosion s’est produite alors que les autorités turques continuent d’appliquer des mesures répressives sur les Kurdes dans le Sud-Est du pays. Le PKK, le principal parti indépendantiste kurde a d'ailleurs revendiqué l'attentat, la veille de la visite du premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, dans la partie kurde de la Turquie, au sud est du pays. 

Ankara a lancé une opération militaire contre les combattants kurdes liés au Parti des travailleurs du Kurdistan durant l’été 2015. Depuis lors, des centaines de civils ont été tués, selon plusieurs ONG des droits de l’Homme.

En savoir plus : Des vies brisées, des maisons détruites : retour sur l’opération d’Ankara contre les Kurdes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales