Après le projet d'attentat déjoué en France, une nouvelle opération policière à Rotterdam

Source: Reuters

Une nouvelle opération policière a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Rotterdam, dans l'Ouest des Pays-Bas. Elle n'a abouti à aucune interpellation.

Suite à l'arrestation dimanche, à Rotterdam, de quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat en France, des perquisitions non suivies d'interpellations ont été menées, a indiqué le parquet national. «Nous n'avons pas retrouvé d'explosifs ou d'armes», a indiqué le parquet sur son compte Twitter. 

Selon l'agence de presse néerlandaise ANP, les forces spéciales de la police ont perquisitionné un immeuble, évacuant par précaution les occupants d'habitations voisines. Les démineurs se tenaient prêts à intervenir en cas de besoin.

Dimanche, un Français âgé de 32 ans, identifié par les médias néerlandais comme Anis B., a été arrêté avec trois autres personnes à la demande de Paris. Il est soupçonné d'avoir été mandaté par Daesh pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, un ex-braqueur arrêté la semaine dernière à Boulogne-Billancourt.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales