L’Occident met Israël en garde contre « l’effet destructeur » de la colonisation

(REUTERS/Mussa Qawasma) Source: Reuters
(REUTERS/Mussa Qawasma)

Les Etats-Unis et l’Union européenne (UE) ont conseillé à Israël de renoncer à construire 450 maisons supplémentaires pour les colons en Cisjordanie afin d’éviter une montée des tensions et le recul des espoirs de paix.

Vendredi, Israël a lancé un appel d’offres pour la construction de nouvelles colonies sur les territoires palestiniens, une mesure considérée comme illégale par le droit international. Il s’agit plus particulièrement de 156 maisons à Elkana, 114 à Geva Binyamin, 102 à Kiryat Araba et 78 à Alfei Menashe, selon le Jerusalem Post. Certains de ces appels d’offres ont dû être réactivés parce que, par le passé, plusieurs maîtres d'œuvre avaient refusé d’y souscrire.

Si Israël persiste dans sa détermination à poursuivre la construction, cela va devenir « un obstacle à la paix », a fait savoir l’Union Européenne dans une déclaration. En plus, cela va « compromettre la viabilité du système de deux états ».

En savoir plus : Démolition de logements palestiniens : des dizaines d’enfants privés de toît d’après l’ONU

« Israël doit annuler ces décisions et, de ce fait, mettre un terme à l’expansion des colonies », ont prévenu les Européens. En refusant de le faire, l’Israël risque « d’attiser les tensions dans une région déjà très sensible ».

D’ailleurs, Washington, l’allié le plus proche d’Israël, a également exprimé sa préoccupation, en prévenant que cela compromettrait la sécurité. Cette mesure ne va pas renforcer la sécurité en Israël, bien au contraire, a estimé le porte-parole de la maison blanche, Josh Earnest. « Je suis sûr que la publication de tels appels d’offres ne contribue pas à l’amélioration de la sécurité d’Israël, ne favorise pas sa prospérité économique sans favoriser non plus une solution pacifique. En fait, c’est tout le contraire », a souligné l’intéressé. Les Etats-Unis sont eux-aussi persuadés que la politique de colonisation israélienne est « illégitime et contreproductive » pour la réalisation du système à deux Etats, a estimé le porte-parole.

Des femmes israéliennes dans la colonie juive de Gevaot près de Bethléem (Reuters / Ronen Zvulun) Source: Reuters
Des femmes israéliennes dans la colonie juive de Gevaot près de Bethléem (Reuters / Ronen Zvulun)

Il a en outre prévenu que la construction de nouvelles maisons aura « un effet destructeur », en attisant les tensions entre les populations juive et palestinienne tout en isolant « les Israéliens sur la scène internationale ».

Israël a revendiqué les territoires de la Cisjordanie et de Jérusalem-est – que les Palestiniens considèrent comme faisant partie intégrante de leur Etat – conquis pendant la guerre des Six Jours en 1967, mais dont l’annexion n’a jamais été reconnue sur le plan international. Mais depuis lors, Israël a construit de nombreuses colonies qui sont actuellement protégées par l’armée et régies par des lois arbitraires qui varient selon les régions.

Quelques 500 000 Israéliens sont venus s’installer parmi 2,4 millions de Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Les territoires occupés israéliens aspirent à être rattaché un Etat palestinien indépendant d’Israël depuis des dizaines d’années. Néanmoins, malgré les critiques internationales, le gouvernement israélien continue d’envoyer des colons en Cisjordanie pour fonder de nouvelles colonies.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales