Les Belges choqués par la Une de Charlie Hebdo sur les attentats de Bruxelles

L’humour noir et controversé de la revue satirique place souvent cette dernière au cœur de polémiques fracassantes. Cette fois-ci, c’est la caricature consacrée aux victimes des attentats de Bruxelles qui déchaîne les passions.

La Une du numéro 1236 de Charlie Hebdo, qui sort le 30 mars, montre l'artiste Stromae en train de chanter Papa où t'es ? sur fond de tricolore belge. Plusieurs fragments de corps éparpillés autour de lui répondent : « Ici. Ici. Là. Et là aussi.»

L’image a suscité la controverse sur les réseaux sociaux. Si les uns accusent la rédaction de manquer de respect pour les victimes des attentats du 22 mars et de doubles standards, d’autres indiquent que choquer et ne rien respecter fait partie du principe même de l’hebdomadaire satirique.

Certains internautes ont également indiqué que certains de ceux qui avaient repris le slogan «Je suis Charlie» l’année dernière pour suivre la mode, seraient aujourd’hui choqués par ces caricatures, ne cautionnant plus une liberté d’expression totale.

Deux explosions ont retenti ce mardi 22 mars à l’aéroport de Zaventem, à Bruxelles, dans la salle des départs vers 8 heures (heure locale). Au moins une des explosions a été déclenchée par un terroriste kamikaze. Une troisième déflagration a eu lieu dans la station de métro de Maalbeek, près des quartiers généraux de l’Union européenne. Les attaques ont fait 35 morts et 250 blessés.

Lire aussi : #JeNeSuisPasCharlie : caricature sur le garçon syrien noyé, les réseaux sociaux en colère

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales