Le «rassemblement contre la peur» à Bruxelles reporté à une date ultérieure

© Christian Hartmann Source: Reuters

Les organisateurs du rassemblement, qui devait avoir lieu ce dimanche à Bruxelles, ont décidé de le reporter à une date ultérieure après la demande du bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, et du ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon.

Plus tôt dans la journée, Yvan Mayeur et Jan Jambon avaient, lors d'une conférence de presse, demandé aux belges de ne pas manifester comme cela avait été prévu diamnche, mais de reporter la marche contre la peur à une date ultérieure. 

«Nous demandons aux citoyens de ne pas manifester demain et de le faire plus tard», ont fait savoir le bourgmestre de la ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, et le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, tout en invitant les Belges qui le souhaitent à manifester et à se rassembler dans quelques jours.

«Nos policiers sont mobilisés pour les enquêtes, c'est la priorité absolue. Nous voulons que les manifestations de soutien se fassent dans les meilleures conditions», a-t-il été précisé. Le ministre et le bourgmestre n'ont pas répondu aux questions des journalistes concernant cette demande.

Les deux hommes n'ont toutefois pas interdit la tenue de cette marche contre la peur car aucune menace particulière ne la vise. Quant aux organisateurs, il ont initialement fait savoir via la RTBF plus tôt dans l'après-midi que «vu le nombre potentiellement très élevé de citoyens présents dimanche à notre événement et l'élan de solidarité autour de cette initiative citoyenne, décision a été prise de commencer par un sitting autour de la bourse et d'enchaîner par une marche».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales