Un policier avait l’adresse de Salah Abdeslam à Molenbeek depuis 3 mois

© Francois Lenoir Source: Reuters

Selon la Dernière Heure, un policier de la ville de Malines, au nord de Bruxelles, avait, dès le 7 décembre dernier, communiqué l’adresse à laquelle Salah Abdeslam a été retrouvé à Molenbeek. Mais l'information n'a pas été transmise.

Le rapport confidentiel du policier de Malines était destiné à la cellule antiterrorisme de la police judiciaire fédérale de Bruxelles. Mais il est resté coincé trois mois à la police de Malines, explique la Dernière Heure. Les forces antiterroristes ne l'ont tout simplement jamais reçu.

Lire aussi : Salah Abdeslam: «Je n'ai pas voulu me faire exploser»

Le 7 décembre 2015, ce policier de Malines avait été informé par un collègue alors en congé maladie. Ce dernier avait appris qu'Abid, le fils d’un certain Mohamed D’Jamilla, avait beaucoup de contacts avec Salah Abdeslam. Le rapport confidentiel ajoute que le jeune homme se déplace à bord d’une Citroën noire et habite au 79 rue des Quatre Vents.

En apprenant l’arrestation de Salah Abdeslam à l’adresse qu’il avait communiquée en décembre 2015, le policier a entrepris des démarches et une enquête a été ouverte. 

Le 25 mars, la police de Malines a démenti cette information. Selon le chef de corps, les policiers malinois ne disposaient pas d'un tel renseignement.

Lire aussi : Sénateur russe : la Russie a prévenu la Belgique de potentiels attentats

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales