Suite au reportage de RT, les autorités aériennes vont mener une enquête sur FlyDubai

Source: Reuters

Le Comité intergouvernemental d'aviation (IAC) va examiner les conditions de travail de la compagnie après les révélations d’un ancien capitaine de FlyDubai où l’on apprend que les pilotes étaient forcés d’accomplir des heures supplémentaires.

Après la catastrophe qui a conduit à la mort des 55 passagers du vol FZ981 et de ses sept membres d’équipage à Rostov-sur-le-Don, l'IAC, l'autorité de contrôle de la Communauté des États indépendants ayant son siège à Moscou, va examiner les conditions de travail et de repos des pilotes de la compagnie FlyDubai. Selon les informations de l'agence RIA, le service fédéral russe de surveillance des transports va également participer à cette enquête.

Cette décision a été prise consécutivement à l’interview de l’ancien capitaine de FlyDubai à RT. Il a notamment indiqué que les responsables de la compagnie aérienne étaient au courant que les pilotes se plaignaient souvent d’une trop grande fatigue mais qu’ils ne réagissaient pas.

L’équipe de RT a également obtenu le carnet de vol d’Alejandro Cruz Alava, le co-pilote du vol FZ981, qui confirme les dires de cet ancien capitaine. En effet, ce document indique que le co-pilote avait travaillé onze jours de suite, avec une seule journée de repos, la veille du crash.

Le Boeing 737 de FlyDubai en provenance de la capitale émiratie s’est écrasé le 19 mars dans la ville du sud de la Russie, Rostov-sur-le-Don, juste avant son atterrissage. Les mauvaises conditions météorologiques constituent l’élément le plus fréquemment cité par les experts pour expliquer cette catastrophe.

Lire aussi : Ce qu’il faut savoir sur le crash du Boeing de FlyDubai dans le sud de la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales