Ce qu’il faut savoir sur le crash du Boeing de FlyDubai dans le sud de la Russie

Le site du crash Source: Sputnik
Le site du crash

RT vous livre les informations à retenir concernant le crash tragique du Boeing 737 de FlyDubaï en provenance de la capitale émiratie qui a fait 62 morts à Rostov-sur-le-Don, le 19 mars, juste avant l’atterrissage.

Les mauvaises conditions de visibilité sont l’élément le plus fréquemment cité par les experts pour expliquer cette catastrophe qui endeuille une partie de la Russie, au point que le 20 mars a été décrété journée de deuil dans la région de Rosotov-sur-le-Don.

Versions de l’accident

Le comité d’enquête russe a entamé une enquête criminelle sur cet incident pour violation des règles de sécurité et d'exploitation du transport aérien.

Le comité a pour sa part annoncé étudier deux hypothèses principales concernant le crash de cet appareil dans le sud de la Russie. Il s’agit soit d’«une erreur de pilotage liée à la dégradation des conditions météorologiques», soit d’«une défaillance technique».

Selon les données du ministère des Situations d’urgence, l’avion s'est écrasé alors qu'il était en train d'effectuer une deuxième tentative d'atterrissage en raison de mauvaises conditions météorologiques. L’une des ailes du Boeing a heurté la piste d’atterrissage, entraînant la désintégration de l’appareil qui a pris feu.

Une source proche de l’affaire a indiqué à l’agence d’information russe Interfax sous couvert de l’anonymat que l’analyse préliminaire des entretiens radio de l’équipage avec les contrôleurs aériens, témoignent du fait que le vol se passait de manière tout à fait ordinaire.

Les voix des membres de l’équipage étaient calmes et ils n’ont pas annoncé de problèmes à bord jusqu’à ce que l’avion percute le sol, a noté la source.

Victimes du crash

Le Boeing 737, qui dispose d’une capacité maximale de 180 passagers, n’était rempli qu’au tiers. Les 62 personnes à bord, 55 passagers (18 hommes, 22 femmes et 4 enfants) et 7 membres d’équipage ont péri dans la catastrophe

La compagnie Flydubai communiqué la nationalité des victimes : il y avait à bord 44 ressortissants russes, 8 Ukrainiens, 2 Indiens et un Ouzbek. L’équipage était composé de deux Espagnols, un Russe, un Colombien, un Chypriote (le capitaine de l’appareil), un Khirghiz et un citoyen des Seychelles.

Proches des passagers de l'avion qui s'est écrasé Source: Sputnik
Proches des passagers de l'avion qui s'est écrasé

Conditions météo «terribles»

L’avion avait essayé d’atterrir une première fois vers 22h40 GMT, mais n’avait pas réussi. D’après les données radar, les pilotes ont ensuite volé pendant deux heures sur un circuit d’attente autour de Rostov-sur-le-Don.

L’appareil a tourné au-dessus de l’aéroport dix fois avant d’essayer d’atterrir pour la deuxième fois. Au moment du crash, des vents violents allant jusqu’au 19 mètres/seconde (plus de 68 km/h) ont été enregistrés dans la zone. De fortes pluies perturbaient en outre les conditions de visibilité.

«Les conditions météorologiques étaient terribles, l'avion tremblait de manière affreuse», a confié à la chaîne LifeNews l'un des passagers d'un vol qui a été redirigé de Rostov-sur-le-Don vers Krasnodar et y a atterri peu avant l'accident du Boeing.

La compagnie aérienne FlyDubai

La compagnie aérienne à bas coûts FlyDubai, qui appartient au gouvernement émirati, a été fondée en mars 2008. Cette compagnie, qui n'a pas connu d'accident majeur depuis sa création, dessert 90 destinations à moins de six heures de vol de Dubaï avec une flotte de 50 Boeing 737.

Pour l’instant, le directeur exécutif de la compagnie aérienne Flydubai Ghaith Al Ghaith a noté que le pilote avait effectué près de 5 700 heures de vol. D’autre part, le directeur a souligné que le Boeing, fabriqué en 2011, avait effectué son dernier contrôle technique le 21 janvier 2015.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales