EN CONTINU: jour de deuil à Rostov après le crash du Boeing de FlyDubaï

Source: Sputnik

Un Boeing en provenance de Dubaï s'est écrasé le 19 mars à Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie, tous ses 55 passagers et 7 membres d’équipage. L’accident a eu lieu au moment de l’atterrissage dans des conditions météo très difficiles.

  • Des images panoramiques montrant le site du crash aérien du 19 mars à Rostov-sur-le-Don permettent de voir que les débris de l’appareil sont complètement éparpillés alors que les travaux de déblaiement sont en cours.

  • «A 14h30 (locales) le déblaiement de la piste d’atterrissage et de décollage a commencé», a déclaré le porte-parole du ministère russe des Situations d’urgence.

    Source: Sputnik


    Entretemps, les parents de 24 victimes sont déjà arrivés à Rostov pour procéder aux expertises médico-légales. Les corps de la majorité des passagers ont été déchiquetés, pour cette raison seule l’expertise ADN permettra de procéder aux identifications.

  • Le 20 mars est décrété journée de deuil dans la région de Rostov-sur-le-Don. Les russes commémorent les victimes du crash du Boeing. 

  • L’investigation sur ce qui s’est passé dans l’aéroport de Rostov-sur-le-Don se poursuit. Au moins, 14 représentants de FlyDubaï sont arrivés pour négocier et régler les questions d’indemnisation.

    Source: Sputnik

    Le régulateur de l’aviation russe a déclaré que les experts en provenance de la France, des Etats-Unis et d’autres pays européens étaient aussi arrivés sur le lieu du crash pour participer à la transcription des enregistreurs de bord. 

  • Les données de FlightRadar  montrent que «l’avion essayait de décoller encore une fois», a raconté à RT l’expert de sécurité Charles Shoebridge. «L’angle de la descente était très aigu mais il est étrange que l’avion est presque tombé du ciel. Il aurait pu un défet mécanique», a-t-il poursuivi. 

    Source: Sputnik

  • La compagnie aérienne Flydubai a déclaré ses intentions de payer 20 mille dollars à chaque famille des victimes. «Pour le moment, notre priorité est d’identifier les victimes et de contacter leurs familles pour les fournir un soutien immédiat. Flydubai organisera aussi un programme d'indemnisation d’après lequel les familles des victimes recevront 20 000 dollars pour un passager péri», a déclaré le porte-parole de Flydubai.

    Source: Sputnik

  • Interrogé sur les causes possibles de l’accident, Ivan Troukhanov, pilote de la plus grande compagnie aérienne russe Aeroflot, a estimé que les conditions météorologique ne pouvaient pas expliquer à elles seules la catastrophe. «A mon avis, les conditions étaient bonnes, rien de trop extrême. Il y avait du vent, mais sa direction coïncidait avec celle de la piste : le vent venant de côté aurait pu être un problème, mais le vent direct ne doit pas l’être pour aucun pilote, surtout pour un pilote expérimenté», a confié Ivan Troukhanov à RT.

    Ivan Troukhanov lors d'une émission sur RT© RT
    Ivan Troukhanov lors d'une émission sur RT

  • «A en juger par la trajectoire de leur descente, on pourrait supposer qu’ils ont fait face à un important cisaillement de vent et qu’ils n’ont pas pu se redresser assez vite étant proches du sol», a pour sa part estimé Jacques Astre, expert en aviation, lors d’un entretien avec RT.

    Jacques Astre© RT
    Jacques Astre

  • Des images aériennes montrent les débris éparpillés sur quelques centaines de mètres sur la piste de l’aéroport

  • Le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé ses condoléance aux gouvernements ukrainien, indien, espagnol, chypriote, kirghiz, colombien, ouzbek et des Seychelles, dont des citoyens ont péri le 19 mars dans le crash de leur avion à Rostov-sur-le-Don, au sud de la Russie.

Les détails du crash

Les services du contrôle aérien et des situations d’urgence ont confirmé le crash du Boeing 737-800 fr FlyDubaï près de la piste d’atterrissage de l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie lors de sa seconde tentative d'atterrissage.

«Selon les données préliminaires, le Boeing 737 s’est écrasé dans des conditions de mauvaise visibilité, à 50-100 mètres de la piste», a indiqué le ministère russe des Situations d'urgence, précisant dans un communiqué que le crash avait eu lieu alors que l’avion était en train d'effectuer une «deuxième tentative d'atterrissage».

Les sept membres d’équipage et les 55 passagers de l’appareil ont péri, a fait savoir le comité d'enquête russe, l'organe chargé des enquêtes pénales dans le pays.

Il a été d'abord dit que toutes les occupants de l'avion étaient des ressortissants russes, cependant, le ministère des Situations d’urgence russe a confirmé la présence à bord de 11 étrangers, dont les membres de l’équipage.

Les images filmées par une caméra de vidéosurveillance diffusées sur YouTube sont présentées comme celles qui ont capturé le moment de l'explosion de l'appareil au moment où il heurte le sol. Mais son authenticité ne peut pas être immédiatement vérifiée.

Les proches des victimes arrivent sur place tandis que l’aéroport devrait rester fermé jusqu’au 20 mars. Quant aux vols qui auraient du atterrir à Rostov-sur-le-Don, ils sont détournés sur Krasnodar, une autre ville russe du sud du pays.

Le ministère russe des Situation d’urgence a ouvert une ligne téléphonique et envoyé une équipe spéciale formée de psychologues afin d’aider les parents et amis endeuillés alors que le comité d'enquête russe a entamé ses investigations criminelles pour violation des règles de sécurité et d'exploitation du transport aérien, indiquant qu'une aile de l'avion avait percuté le sol et que le reste de l'appareil s'était brisé en plusieurs morceaux.

La compagnie FlyDubai a de son côté confirmé dans un communiqué que son vol FZ981 s'était écrasé, de même que le nombre des victimes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales