Un enseignant utilise le cas d'un suicide pour illustrer son cours de physique

© AFP Source: AFP

Un professeur de Lausanne a présenté à ses élèves de 14 ans un exercice de physique appliquée sur le suicide. Les parents et les élèves se sont indignés de cet exercice de mauvais goût.

L’exercice présenté commence ainsi : «M.Durant a décidé de mettre fin à sa vie, en sautant du pont Bessières […] Il atteint le sol à une vitesse de 77 km/h. A quelle hauteur culmine le pont ?» Le pont Bessières est tristement connu pour être un lieu où beaucoup de personnes se suicident.

Le directeur de l’école, Jean-François Borgeaud a expliqué qu’un acte indélicat avait été commis, rapporte le journal 20 minuten. Il ajoute : «Nous veillerons à ce que cela ne se reproduise plus à l’avenir. Nous allons rencontrer les élèves de cette classe pour faire en sorte qu’aucun ne se sente traumatisé.»

Irina Inostroza, porte-parole de l’association «Stop Suicide» s’indigne face à cette affaire : «imaginez la douleur qu’a pu ressentir un enfant qui avait perdu un proche à cause d’un suicide». Elle ajoute que les établissements scolaires doivent sensibiliser les enfants à ce problème : «Nous encourageons toutes les écoles à aborder le sujet du suicide avec pédagogie. Il ne faut ni banaliser, ni en parler avec un langage brutal.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales