Cinq vidéos chocs de l’opération turque contre les Kurdes

La ville de Diyarbakir après des affrontements © Sertac Kayar Source: Reuters
La ville de Diyarbakir après des affrontements

Alors que les affrontements entre la Turquie et les militants kurdes se poursuivent, RT a rassemblé cinq vidéos montrant l’intensité des opérations d’Ankara et des destructions dont elles sont à l’origine.

Source: Reuters

Brûlés vifs et décapités dans des sous-sols

RT était le premier média à obtenir accès à la ville turque de Cizre, où les Kurdes locaux ont fait savoir que l’armée turque avait brûlé vifs plus de 100 personnes coincées dans des sous-sols.

La vidéo filmée sur place montre des ruines, des décombres et des bâtiments «totalement éventrés», décors d’une scène vraiment «cauchemardesque».

Des civils agitant un drapeau blanc pris pour cible

En janvier, les troupes turques auraient ouvert le feu sur plusieurs civils portant un drapeau blanc, à Cizre, alors qu’ils traversaient la rue.

La scène, terrifiante, se focalise sur des individus, immobiles, gisant dans leur sang après être tombés sous le feu des troupes. Halètements et des d’horreur en fond sonore. Les victimes seraient des Kurdes.

Affrontements violents entre manifestants et forces de police

En décembre 2015, des heurts entre la police et des manifestants ont conduit à la mort de deux jeunes kurdes, selon les responsables de sécurité.

L’incident a eu lieu alors que les manifestants dénonçaient le couvre-feu imposé depuis le 2 décembre dans le district de Sur, à Diyarbakir, la principale ville du sud-est de l'Anatolie.

Les manifestants dénoncent le couvre-feu dans le district de Sur, à Diyarbakir

L’enfer dans la zone de guerre à Diyarbakir

Dans une vidéo diffusée en mars 2016, on peut voir les affrontements entre les forces de sécurité turques et les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le district de Sur, dans la province de Diyarbakir. La destruction y est telle que l’on pense d’abord à une zone de guerre en Irak ou en Syrie.

La zone de guerre à Diyarbakir

Voitures brûlées et bâtiments bombardés

En août 2015, les affrontements entre les forces de sécurités turques et les membres de PKK ont laissé la ville de Silvan encombrée de voitures incendiées et de bâtiments en ruine.

La ville de Silvan encombrée de voitures incendiées et de bâtiments en ruine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales