Face à la désertion de nombreux combattants, l’Etat islamique recrute de plus en plus d’enfants

© capture d'écran vidéo

Selon une information fournie par les Etats-Unis, de nombreux combattants quittent les rangs de l’organisation Etat islamique obligeant leurs chefs à avoir recours de plus en plus aux enfants soldats.

Pour le porte-parole du département d’Etat John Kirby, cette information montre que les cadres dirigeants de Daesh ont du mal à recruter de la main-d’œuvre adulte. «A l'origine, les enfants étaient utilisés comme source de renseignement,  pour obtenir des informations ... afin de s’en servir pour programmer des attaques suicide. […] Maintenant, les rapports montrent que les enfants sont de plus en plus utilisés pour combattre, au même titre que les djihadistes adultes», a expliqué John Kirby.

Les Etats-Unis continuent  de prendre très au sérieux la menace de l’Etat islamique. 

Selon l'institut spécialisé IHS Jane's, basé à Londres, Daesh a perdu, entre le 1er janvier 2015 et le 14 mars 2016, 22% du territoire qu'il contrôlait en Syrie et en Irak.

Au cours des six derniers mois, la service de propagande de Daesh a présenté 12 enfants tueurs sur ses différents supports de communication. D’après les chercheurs, du 1er août 2015 au 9 février 2016, un total de 254 photos d’enfants djihadistes ont été répertoriées. D’après les données des Nations unies, de 800 à 900 enfants, au bas mot, ont été enlevés en 2015 dans la région de Mossoul.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales