Un procureur accuse le géant turc des médias de faire partie d’un réseau de contrebande de carburant

Un procureur accuse le géant turc des médias de faire partie d’un réseau de contrebande de carburant© reuters Source: Reuters
Aydin Dogan
Suivez RT France surTelegram

Aydin Dogan, fondateur de Dogan Holding et président d’Isbank, est dans le viseur d’un procureur d’Istanbul. Ce dernier demande une peine de prison de 23 ans pour le magnat turc des médias.

Dogan Holding détient le plus grand groupe de médias de la Turquie, avec des titres comme le journal Hurriyet ou les chaînes CNN Turquie et Kanal D. L’affaire remonte à 2010, alors que le groupe détient de nombreuses parts du distributeur de carburant Petrol Ofisi. Le président du conseil d’Isbank, Ersin Özince est accusé d’être impliqué dans le financement d’un réseau de contrebande entre 2001 et 2007.

Les procureurs avaient déjà lancé une enquête sur le groupe médiatique Dogan en septembre dernier pour une prétendue «propagande terroriste». En 2009, la filiale a été condamnée à une amende de 2,5 milliards de dollars pour taxes impayées. Les opposants ont vu cela comme une tentative d'étouffer la critique des médias par le président Tayyip Erdogan après que celui-ci a été accusé de corruption.

Pour l’instant le groupe Dogan et la banque Isbank n’ont fait aucun commentaire sur cette affaire.

La répression du gouvernement turc contre les médias de l'opposition gagne du terrain. En octobre dernier, la décision gouvernementale de faire cesser la diffusion de deux stations de télévision proche de l'opposition politique avait mis le feu aux poudres. Deux journaux de l'opposition avaient également été interdits de parution.

En savoir plus : La police turque a lancé un raid dans les locaux d’une chaîne de télévision d'opposition à Istanbul

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix