Turquie : les ventes du quotidien Zaman auraient baissé de 99 % depuis son acquisition par l'Etat

Turquie : les ventes du quotidien Zaman auraient baissé de 99 % depuis son acquisition par l'Etat Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

D’après le journal britannique The Times, le journal turque a perdu la majorité de ses lecteurs après que le gouvernement turque a décidé de le nationaliser le 4 mars dernier.

«Il semble que le journal est décédé vendredi soir (le 4 mars) mais le lendemain matin on l’a réanimé dans un autre corps», a déclaré Mustafa Edip Yilmaz, rédacteur de la version anglaise du journal turc, Today's Zaman.

D’après les estimations, avant la reprise en main du journal par Ankara et le changement de ses managers, ses ventes quotidiennes se chiffraient aux alentours de 650 000 exemplaires alors que maintenant il ne s'en vend plus que 6 000.

Avant le 4 mars, Zaman était le plus important journal d'opposition turc. Il a fait l'objet d'accusations émanant des autorités selon lesquelles il aurait entretenu des liens présumés avec le religieux musulman Fethullah Gülen, qui vit aux Etats-Unis et que le gouvernement accuse d'avoir tenté de renverser le régime. Mais pour de nombreux journalistes et observateurs, le quotidien paye sa ligne éditoriale considérée comme trop virulente envers le pouvoir. Depuis sa mise sous-tutuelle débouchant ainsi sur sa nationalisation, Zaman affiche une ligne éditoriale clairement pro-gouvernementale, ce qui a provoqué la chute drastique de l’intérêt de ses lecteurs.

Depuis plusieurs mois, les médias d'opposition turcs font l'objet d'une répression sans précédent. La semaine dernière, sur des allégations de «diffusion de propagande terroriste», les émissions de la chaîne IMC TV ont été stoppées en plein milieu d'une interview de journalistes du quotidien national Cumhuriyet, actuellement en attente de leur procès. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix