Pousser les cyclistes roulant le long des canaux, le nouveau rite initiatique d'un gang londonien ?

Un cycliste roule le long d'un canal de Londres
Un cycliste roule le long d'un canal de Londres

La police enquête sur une série d’incidents au cours desquels des cyclistes roulant le long des canaux de Londres ont été jetés dans l’eau. L’une des victimes a affirmé qu’il pourrait s’agir d’un rite initiatique d’un gang.

Les autorités britanniques ont affirmées avoir identifié cinq incidents qui seraient, selon leurs enquêtes, liés. «Ces épisodes ont été très déplaisants pour les victimes, qui n’ont pas souffert de blessures particulièrement sérieuses, mais elles restent effrayées et très traumatisées par ce qui leur est arrivé», a déclaré l’inspectrice Anna Brennan.

«Je ferai directement appel aux personnes à l’origine de ces attaques afin de les faire sérieusement réfléchir sur ce qu’ils ont fait, et sur la dangerosité de leurs actes». Pousser des étrangers dans le canal n’est pas drôle, et cela pourrait avoir de très sérieuses conséquences», a affirmé l’inspectrice. «Bien que l’eau ne soit pas particulièrement profonde, cela reste très dangereux pour une personne qui ne sait pas nager ou qui se blesse. Une victime a eu son pied coincé dans sa pédale, ce qui l’a considérablement gênée pour sortir de l’eau».

L’une des victimes, Peter Bettell, a été poussée dans l’un des canaux de l’ouest de Londres le 23 février dernier, après avoir été frappé, alors qu’il revenait à sa péniche. Il a affirmé que la police lui avait confié que l’attaque pouvait être un rite initiatique d’un gang. «J’ai été surpris par cela», a-t-il déclaré à la Press Association. «D’habitude les gangs et les jeunes s’attaquent mutuellement et ne s’attaquent pas aux autres personnes. Je ne pensais pas qu’ils le faisaient.»

Peter Bettell a été frappé avant d'être jeté dans le canal© Capture d'écran du site Evening Standard
Peter Bettell a été frappé avant d'être jeté dans le canal

Les forces de l’ordre ont jusque-là recensé quatre autres affaires similaires, qui ont eu lieu entre le 5 et le 17 février. Il n’y aurait pas eu d’autres incidents de ce type depuis la chute de Peter Bettell.

La police a renforcé les patrouilles le long des canaux. Les suspects ont été décrits comme des jeunes hommes d’une vingtaine d’années ayant la peau noire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales