Attaque à la grenade et à l'arme à feu contre un poste de police dans la banlieue d’Istanbul (VIDEO)

© Huseyin Aldemir Source: Reuters

Deux femmes non identifiées ont attaqué jeudi un poste de police à Istanbul en jetant des grenades dans le bâtiment, a rapporté la chaîne locale NTV. Une fusillade a suivi, les attaquants étant abattus par la police.

Selon l'agence de presse Dogan, les deux femmes ont lancé plusieurs grenades puis ouvert le feu contre le quartier général des unités de la police anti-émeute. Les fonctionnaires ont riposté et blessé l'une des deux assaillantes. Au moins un des policiers a été blessé lors de l’attaque, selon le journal Habertürk.

La chaîne d'information CNN-Türk a de son côté affirmé que les deux femmes, présentées dans les médias turcs comme des «terroristes», s'étaient retranchées dans un bâtiment situé à proximité du lieu de l'attaque.

Ce bâtiment du quartier de Baryrampasa a été cerné par la police turque, tandis que les forces de sécurité l'ont pris d’assaut. Les deux assaillantes ont été abattues par les policiers, a annoncé la chaîné turque NTV.

Au cours d'une opération spéciale, les forces de l’ordre ont entamé l'assaut du bâtiment où se cachent les deux assaillantes, l’appel de la police à se rendre étant resté sans réponse. Même des hélicoptères de la police ont été impliqués dans l’opération.

Toutes les rues à proximité de la zone de l’assaut sont bloquées et les habitants ne peuvent pas quitter leurs maisons. Des coups de feu et des explosions retentissent.

Le 17 janvier un attentat à la voiture piégée contre un convoi militaire a fait au moins 28 morts et 61 blessés dans la capitale turque. L'attaque a été revendiquée par une faction radicale kurde, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales