Libye : des commandos français à Benghazi, selon le gouvernement de Tripoli

Source: Reuters

Au lendemain des révélations du Monde sur la présence de forces spéciales françaises en Libye, un commandant libyen affirme que des conseillers militaires français aideraient à coordonner les forces libyennes dans leur lutte contre Daesh.

«Les militaires français à Benghazi sont juste des consultants qui conseillent l'armée nationale libyenne dans sa lutte contre le terrorisme. Ils ne combattent pas», a confié à Reuters le commandant des forces spéciales libyennes Wanis Bukhamada.

Paris n'a pas commenté cette déclaration. Pourtant hier, Le Monde révélait la présence de forces spéciales françaises en Libye, engagées dans une guerre secrète contre l'Etat islamique avec le concours de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, provoquant la colère de Jean-Yves Le Drian.

Le ministre de la Défense a demandé l'ouverture d'une enquête pour compromission du secret de la défense à la DPSD (Direction de la protection et de la sécurité de la défense). L'infraction est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

A Benghazi, les forces militaires libyennes sont sous le commandement du général Khalifa Haftar et sont loyales envers le gouvernement d'al-Bayda. Récemment, les forces du général Haftar sont parvenus à faire une percée contre Daesh à Benghazi, reprenant des quartiers qui étaient tombés sous son joug depuis des mois. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales