Guernesey : un devoir abordant le thème de la conversion en Islam provoque la colère de parents

L'île de Guernesey, dépendance de la couronne britannique, est secouée dépuis peu par une polémique. Des élèves ont eu comme devoir à effectuer chez eux, la rédaction d'une lettre expliquant à leurs parents leur choix d'embrasser l'Islam.

Les collégiens, âgés entre 12 et 13 ans, devaient expliquer en détails les raisons de cette conversion. Un devoir qui n’a pas été du goût de nombreux parents qui ont fustigé cette initiative proposée dans un des collèges de l’île anglo-normande située non loin des côtes françaises mais dépendance de la couronne britannique. Pour beaucoup d’entre-deux, il s'agit ici d'une dérive dangereuse au regard de l’actualité, marquée par le nombre croissant de ressortissants britanniques rejoignant les groupes terroristes en Syrie. Une mère de famille prénommée Gemma Gough a rapporté au DailyMail qu’elle et son mari avaient décidé de porter plainte auprès du département de l’éducation de Guernesey. «Les enfants sont trop influençables, imaginez si ces lettres tombent dans de mauvaises mains au cours des années à venir», a-t-elle ajouté.

Une inquiétude qui n’est pas partagée par le département de l'Education qui a déclaré: « Il est important que nos élèves soient capables d'apprendre, de comprendre, d'enquêter et d'interroger tout ce qui est autour d'eux.» De son côté, l’actuel Premier ministre de Guernesey Jonathan Le Tocq a récemment blâmé «l'islamophobie et la négativité» sur l'île pour sa décision de ne pas accueillir les réfugiés syriens. Moins d' un pour cent de la population de Guernesey est musulmane, et les autorités locales de l'île ont récemment refusé d'accueillir des réfugiés syriens.

Lire aussi : Perpignan : un professeur enseignant l'arabe accusé de prosélytisme religieux

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales