L’Iran testera ses propres missiles en février et mars

Missiles de fabrication iranienne au musée de Téhéran Source: Reuters
Missiles de fabrication iranienne au musée de Téhéran

L’Iran a l’intention de conduire de février à mars des manœuvres militaires lors desquelles seront mis l’épreuve des missiles de sa propre fabrication, a déclaré dimanche le général Hassan Firouzabadi, chef de l'état-major de l’armée iranienne.

«Le but des exercices consiste à conduire des tests de missiles et de moyens techniques de fabrication iranienne, qui doivent être effectués tous les deux mois», a déclaré le responsable militaire iranien, cité par la chaîne IRINN. Hassan Firouzabadi n’a cependant pas indiqué en détail quels missiles seront concernés.

Bien que les autorités iraniennes prétendent que le programme de missiles est uniquement destiné à défendre le territoire iranien, il provoque des inquiétudes aux Etats-Unis. Washington a déjà déclaré la possibilité d’imposer des sanctions unilatérales à l’Iran concernant ses programmes de défense.

La semaine dernière le ministre de la Défense israélien, Moshe Ya'alon, s’est également préoccupé du sujet et a annoncé avoir vu les signes d'une course à l'armement au Moyen-Orient de la part des pays arabes dans le but de contenir l'Iran.

«Nous voyons des signes dans le monde arabe que des pays se préparent à acquérir l'arme nucléaire. Ils ne sont pas prêts à attendre sagement alors que l'Iran est sur le point d’obtenir une bombe nucléaire ou atomique», a-t-il déclaré, sans diffuser aucune information précise sur le sujet. Israël est le principal opposant au programme nucléaire iranien.

Lire aussi : Israël craint une course à l'armement nucléaire des pays arabes pour contenir l'Iran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales