Belgique : trois mois de prison avec sursis pour avoir qualifié les policiers de «Schtroumpfs»

© AFP Source: AFP

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné un individu de 37 ans à trois mois de prison avec sursis et 1 200 euros d’amende pour insulte à agents, il avait traité les forces de l’ordre de «Schtroumpfs» sur sa page Facebook.

L’affaire commence en mai 2015, un homme de 37 ans est contrôlé deux fois par la police fédérale sur le périphérique de Bruxelles. Pendant chaque contrôle, l’individu a pris en photos les agents de police et a refusé de supprimer les photos en question. Il a ensuite posté les clichés sur sa page Facebook, suivie par plus de 150 000 personnes, et dans le commentaire il a traité les policiers de «Schtroumpfs». Bien que son avocat ait plaidé que ce dernier n'avait pas l'intention de blesser les agents et que le terme de «Schtroumpf» n'est pas une injure, cette blague sur les petits hommes bleus n’a pas été appréciée.

L’homme était également poursuivi pour atteinte à la vie privée des agents pour avoir posté des photos avec leurs visages sur les réseaux sociaux, mais ce chef d'accusation n'a pas été retenue.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales