Les autorités turques ont interdit aux médias de couvrir l'attentat d'Ankara

Source: Reuters

Le conseil supérieur de la radio et de la télévision de Turquie a interdit la publication des photos et des vidéos liées à l'attentat à la voiture piégée contre un convoi militaire qui s'est produit le 17 février dans la capitale turque.

«L'interdiction concerne la diffusion en direct d'images du lieu de l'attentat, d'animations sur le moment de l'explosion et de ses conséquences, victimes comprises», a déclaré à l'agence russe RIA Novosti un représentant du conseil.

Les médias rapportent que l'interdiction s'étend également aux informations publiées par les journalistes sur les réseaux sociaux.

Le 17 février au soir, un attentat à la voiture piégée contre un convoi militaire a fait au moins 18 morts et 45 blessés dans la capitale turque. D'après d'autres sources, le bilan pourrait s'élever à 21 morts.

Le gouverneur d'Ankara a fait savoir que l'explosion s'était produite dans une rue, à proximité d'un foyer militaire dans le centre-ville. Il s'agit d'un quartier situé non loin du parlement turc et d'autres bâtiments administratifs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales