Un footballeur russe ayant exhibé un t-shirt de Poutine en Turquie pourrait être disqualifié

Source: Reuters

A la fin du match de Ligue Europa contre le club turc Fenerbahçe, un joueur du Lokomotiv Moscou a rendu hommage à Vladimir Poutine, enlevant son maillot pour laisser voir un t-shirt orné du portrait du président russe. Cela pourrait lui coûter cher.

Le mardi 16 février, après la défaite du Lokomotiv Moscou contre le club stambouliote de Fenerbahçe (2-0) à Istanbul, Dmitri Tarasov, milieu de terrain du club russe, a retiré son maillot, exhibant un t-shirt orné d'un portrait de Vladimir Poutine et d'une inscription : «Le plus poli des présidents». 

«C'est mon président. Je le respecte et j'ai décidé de montrer que je le soutiens toujours. Ce t-shirt a dit tout ce que je voulais dire», a expliqué le footballeur à l'agence R-Sport, ajoutant qu'il avait déjà exhibé ce t-shirt lors d'autres matchs sans aucun problème.

Mais cette fois-ci, le t-shirt à l'éffigie du chef d'Etat russe a eu un tout autre impact, bien plus polémique, car le match se déroulait à Istanbul. Or, les relations entre Moscou et Ankara sont pour le moins tendues depuis le 24 novembre 2015, lorsqu'un chasseur F-16 turc a abattu un bombardier russe SU-24 au-dessus de la Syrie. A la suite de cet incident, la Russie avait décrété des sanctions économiques contre la Turquie, annulant par ailleurs, à partir du 1er janvier 2016, le régime sans visa que la Russie entretenait jusqu'alors avec la Turquie .

L'UEFA a ouvert une enquête sur l'incident et examinera le dossier le 17 mars prochain. Le règlement de l'UEFA interdit toute propagande politique, idéologique ou religieuse sur le terrain. Si les autorités sportives trouvent que Dmitri Tarasov a violé ces règles, il pourrait être disqualifié pour au moins dix matches.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales