Suite à des menaces, Mark Zuckerberg aurait engagé 16 gardes du corps pour assurer sa protection

Suite à des menaces, Mark Zuckerberg aurait engagé 16 gardes du corps pour assurer sa protection Source: Reuters

Le créateur milliardaire du réseau social Facebook Mark Zuckerberg a élargi la protection de son domicile dans la Silicon Valley à 16 personnes qui se relaient pour assurer sa sécurité.

Auparavant limitée, sa sécurité est désormais impressionnante. Désormais papa d'une petite fille, le co-fondateur de Facebook n'a pas pris les menaces proférées à son encontre à la légère. 

Connu pour sa discrétion et pour son mode de vie «normal», Mark Zuckerberg doit désormais s'accommoder d'une présence constante pour assurer sa sécurité, à l'instar d'autres fortunes de la Silicon Valley. 

Le site du Telegraph rapporte que les voisins de Zuckerberg à San Francisco se plaignent déjà de sa protection. Ils se seraient notamment plaints que les gardes de sécurité de l’entrepreneur occupent illégalement les meilleures places de parking du quartier...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»