Un cessez-le-feu sera «difficile» selon Bachar el-Assad

Un cessez-le-feu sera «difficile» selon Bachar el-Assad Source: AFP
Le président syrien Bachar el-Assad
Suivez RT France surTelegram

Le président syrien Bachar el-Assad a estimé lundi «difficile» d'envisager le cessez-le-feu proposé par les grandes puissances et qui doit théoriquement entrer en vigueur d'ici la fin de cette semaine.

«Jusqu'à présent, ils disent qu'ils veulent un cessez-le-feu d'ici une semaine. Qui est capable de réunir toutes ces conditions en une semaine ? Personne. [...] Si une organisation terroriste refuse le cessez-le-feu, qui lui demandera des comptes ? Dans la pratique, parler [de cessez-le-feu] est difficile», a déclaré le président, cité par l'agence officielle syrienne Sana. 

Il s'agit du premier commentaire officiel du chef de l'Etat syrien sur l'accord conclu entre les grandes puissances vendredi 12 février 2016 à Munich et qui prévoyait une «cessation des hostilités» d'ici une semaine, ainsi qu'un accès humanitaire immédiat aux villes assiégées. Une trêve «veut surtout dire arrêter de renforcer les positions des terroristes, les empêcher de transporter des armes ou des munitions», a ajouté Bachar el-Assad.

Lors de la réunion de Munich, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont décidé, en plus de la distribution d'aide humanitaire, de la mise en place d'un cessez-le-feu entre les différents protagonistes de la crise syrienne dans un intervalle d'une semaine.

M. Lavrov avait alors jugé que c'était au gouvernement et à l'opposition syrienne «de prendre les mesures nécessaires». «Nous devrons probablement user de notre influence sur les parties», avait-t-il déclaré. 

Lire aussi : Accord sur la Syrie, les félicitations et les avertissements

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix