Un hôpital soutenu par MSF détruit par un bombardement en Syrie : neuf morts et huit disparus

L'hôpital détruit© Capture d'écran Twitter
L'hôpital détruit

Un hôpital situé à Marat Al Numan, dans la province d’Idlib, a été visé par des bombardements et détruit ce matin selon Médecins Sans Frontières.

La structure a été touchée par quatre roquettes, à la suite de deux attaques perpétrées à quelques minutes d'intervalles. Huit membres du personnel de cet hôpital, où travaillaient cinquante-quatre personnes, sont actuellement portés disparus selon le site internet de l'organisation. Neuf personnes auraient trouvé la mort dans l'attaque.

Massimiliano Rebaudengo, chef de mission à MSF, a déclaré que «la destruction de cet hôpital prive d’accès aux soins les quelque 40 000 personnes vivant dans cette zone de conflit ouvert».



Pour Mego Terzian, président de MSF France, l'attaque aurait été perpétrée par «les troupes loyales au président Bachar el-Assad».

 

Lire aussi : Syrie : le bombardement d'un hôpital MSF à Deraa fait trois morts et six blessés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales