Au Pakistan, plus de la moitié des adolescentes pensent que la violence domestique est justifiable

Source: Reuters

Une enquête du fonds des Nations Unies pour la population présente des statistiques inquiétantes. Les filles interrogées ont presque toutes au moins une raison pour justifier la violence conjugale. Refuser de coucher avec son mari en serait une.

Le rapport, intitulé «Santé sexuelle et reproductive chez les jeunes d'Asie et du Pacifique» concernait le Pakistan mais aussi l'Inde, le Bangladesh, le Cambodge et le Népal. 

Les conclusions révèlent une accoutumance et un conditionnement inquiétants à la violence domestique en Asie, notamment au Pakistan, relève le quotidien pakistanais The Express Tribune

Pour 51% des jeunes filles pakistanaises de 15 à 19 ans interrogées par l'UNFPA, refuser de coucher avec son mari serait en effet une raison suffisante pour justifier qu'il batte sa femme. 

La culture pakistanaise, mais aussi d'autres facteurs, favoriseraient ce conditionnement à accepter la violence conjugale : le manque d'éducation, le chômage et le rapport à la violence propre à chaque famille entrerait en compte pour justifier une telle réponse. 

Au Pakistan, plus de 30% des filles de cet âge auraient déjà fait l'expérience d'agressions physiques ou sexuelles précise le rapport. 

Le «pays des Purs» est également tristement célèbre pour être dans le peloton de tête des pays où vit le plus grand nombre d'enfants de 10 à 19 ans malades du Sida. 

Concernant la connaissance en matière de prévention et de santé sexuelle, seuls 28% des jeunes hommes de 15 à 24 ans et 14% des filles du même âge savent d'ailleurs que le préservatif permet d'éviter de contracter le VIH.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales