Le pape et le patriarche russe ne discuteront pas de politique à Cuba

La Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou Source: Sputnik
La Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou

Le 12 février, le pape François et le patriarche orthodoxe russe Cyrille se rencontreront à la Havane pour évoquer des questions qui n’ont rien «à voir avec la politique», a déclaré l'Eglise orthodoxe russe.

«Je peux vous garantir à 100% que c'est une rencontre entre deux chefs d'Eglise qui n'a rien à voir avec la politique», a déclaré aux journalistes le père Alexandre Volkov, porte-parole du patriarche russe lors d’une conférence de presse.

Il a ajouté que l’ordre du jour «n’est pas lié à l'ordre du jour politique de tel ou tel pays».

C’est la première rencontre de l’histoire entre le patriarche russe et le pape. Ils se rencontreront dans l’aéroport de la Havane. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit d’une rencontre «expresse», a assuré Vladimir Legoïda, président du Département de communication de l’Eglise orthodoxe russe.

Dans les faits, la rencontre entre les dirigeants des deux églises avait été planifiée dans les années 1990, mais elle n’avait pas eu lieu à cette époque, parce que les parties n’avaient pas réussi à se mettre d’accord sur des questions importantes pour l’Eglise orthodoxe.

Le thème principal de la rencontre sera les persécutions des chrétiens au Moyen-Orient, dans le nord et dans le centre d’Afrique, où les extrémistes «se livrent à un génocide de la population chrétienne», selon le porte-parole de Cyrille.

En savoir plus : Le Pape et le Patriarche: dans les coulisses géopolitiques de la rencontre entre François et Cyrille

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales