Cheval contre épée : les dirigeants russe et bahreïni se sont échangés des cadeaux

Source: Sputnik

La rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le roi du Bahreïn Hamad Ben Issa Al-Khalifa, ayant eu lieu lundi à Sotchi, a été marquée par un échange de cadeaux originaux, vraiment utiles dans la vie quotidienne.

Après avoir discuté de coopération bilatérale et de lutte contre Daesh au Moyen-Orient, les deux chefs d’Etat se sont isolés pour s’échanger de singuliers cadeaux.

Ainsi, le roi du Bahreïn a reçu du chef russe un Akhal-Teke, ou cheval turkmène, âgé de quatre ans, un champion réputé dans sa race. La monture nommée Hadjibek a été qualifiée de «beau cheval» par Hamad Al-Khalifa.

Mais le roi arabe n’est pas venu à Sotchi les mains vides. Il a apporté pour le président russe une véritable épée en acier de Damas, fabriquée spécialement pour l’occasion et dont la poignée est ornée de pierres précieuses. L’épée s’est avérée être tranchante comme un rasoir.

Selon la tradition russe, lorsqu’on offre une arme, il faut offrir en retour une monnaie, ce que Vladimir Poutine a fait.

Vladimir Poutine a reçu du roi du Bahreïnun une épée en acier de Damas
Vladimir Poutine a reçu du roi du Bahreïnun une épée en acier de Damas

Après cet échange chaleureux, marqué par des sourires et des plaisanteries, le président russe a convié le roi, lors d’une prochaine visite, à aller skier dans les montagnes. Ce dernier a de son côté souhaité bonne chance à la Russie pour l’organisation du championnat de monde de foot 2018.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales