Un Algérien lié aux attentats de Paris arrêté dans un centre pour réfugiés à Berlin

Une image du suspect a été diffusée par la police de Berlin© Berlin Polizei
Une image du suspect a été diffusée par la police de Berlin

La police allemande a mis en garde à vue un homme de 34 ans, sous le coup d’un mandat d’arrêt international, après avoir eu connaissance d’une photo de lui en train de manger avec un homme lié aux attentats de Paris.

Alors que des rumeurs circulaient dans les médias nationaux concernant une attaque terroriste imminente en Allemagne, les raids policiers qui ont été menés jeudi matin concernaient en fait l’enquête sur les attentats qui ont fait 130 morts dans la capitale française le 13 novembre, a annoncé la police locale.

A l’issue de l’opération, trois personnes ont été placées en garde à vue. L’une d’entre elles est un Algérien de 34 ans sous le coup d’un mandat d’arrêt lancé par le gouvernement algérien, en raison de liens avec l’organisation terroriste Daesh. Selon la chaîne allemande Deutsche Welle, il a été arrêté dans un foyer pour réfugiés dans la région de Westphalie, dans l’ouest du pays, avant d’être mis en garde à vue.

D’après la police, l’individu pourrait être lié aux attentats de Paris. Une source proche du dossier a en effet affirmé au quotidien allemand Spiegel que les enquêteurs possédaient une photo le montrant en train de manger avec un homme connecté aux tueries du 13 novembre. D’autres images prouveraient son implication dans des combats en Syrie, ce qui lui avait valu d’être mis sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Les deux autres personnes interpellées sont l'épouse de ce dernier, et un homme d’une cinquantaine d’années arrêté à Berlin sous une fausse identité. Le journal allemand ajoute qu’un autre individu de 25 ans, habitant à Hanovre, fait également l’objet d’une enquête concernant des liens douteux avec Molenbeek. 

Aller plus loin : La maire de Molenbeek: on a fermé les yeux pendant trop longtemps sur les problèmes des migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales