Une carte du monde pour enfants «humoristique» retirée des écoles pour racisme

La fameuse cmappemonde supprimée des écoles pour racisme.© Capture d'écran.
La fameuse cmappemonde supprimée des écoles pour racisme.

Une maison d'édition suédoise a décidé de cesser d'imprimer une carte du monde destinée aux enfants après qu'une élève de 12 ans a fait remarquer qu'elle contenait des stéréotypes, plusieurs dessins faisant référence à la colonisation.

Présente sur les murs d'un grand nombre d'écoles suédoises, la «Barnens Världskarta» («carte du monde pour les enfants») est un planisphère à la base très populaire auprès des élèves qui «représente de façon humoristique les différents peuples et nationalités de la Terre», comme l'explique son éditeur Beta Pedagog. 

Mais Lööv Roos, le père d'une jeune élève de douze ans ne le voit pas ainsi. Cité par la version suédoise de The Local, il a expliqué que sa fille lui avait montré la carte d'un air étonné en lui disant que de nombreux stéréotypes racistes y étaient présents. L'homme ne la croyait pas au début, mais en regardant de plus près, il s'est endu compte que les images étaient en effet ambigues. 

Et sur plusieurs dessins de la carte, des occidentaux en habits de colons se prennent en photos avec de petits personnages noirs aux grandes lèvres et vêtus de jupes en paille, stéréotype datant d'une époque révolue depuis belles lurettes !  

«Comment est-ce possible? Dans une école où près de la moitié des élèves sont issus de milieux non-européens ! Ma fille elle-même est née en Ethiopie !» s'est indigné l'homme qui s'est présenté à l'institutrice de sa fille. Cette dernière, après avoir elle aussi examiné la carte d'un oeil nouveau a finit par réalisé qu'en effet, la carte était bel et bien raciste.

Essayant de se justifier, Liliane Marchert Olsson, porte-parole de Beda Pedagog a déclaré au journal Dagens Nyheter, qui fut le premier à rapporter l'histoire, que la carte utilisée par l'école était une ancienne version datant de 2010. Selon elle, elle a depuis été modifié, mais la porte-parole a ajouté que la maison d'édition allait la supprimer définitivement des ventes.

«Nous ne voulons en aucun porter atteinte à qui que ce soit et lorsque nos clients ont des réclamations, nous nous efforçont de satisfaire leurs attentes dans les plus brefs délais», a-t-elle ajouté.

Cependant, Lööv Roos est resté très critique sur le fait qur la carte avait été imprimée en si grand nombre d'exemplaires à travers tout le pays : «On dirait qu'elle [la carte] a été imprimée en 1910 ! Mais non, elle date bien de 2010 ! Décrire les dessins qu'on y trouve comme «humoristiques» est scandaleux. Ils sont tout simplements aberrants et offensants. Je ne comprend pas comment de nombreux enseignants ont ont pu laisser passer cela», s'est-t-il offusqué.

Ce n'est pas la première fois que la «Barnens Världskarta» fait polémique. En 2013 et 2014, une autre carte avait été publiée censée montrer les pays où les chatiments corporels sur les enfants étaient interdis par la loi. Seuls quelques pays d'Europe y figuraient, dont la Suède bien entendu. 

Lire aussi : Une stagiaire de l'ambassade de France aux Etats-Unis renvoyée pour propos antisémites

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales