Facebook interdit à ses utilisateurs de vendre des armes à feu

Source: Reuters

Le plus vaste réseau social du monde a interdit aux utilisateurs d’effectuer des ventes privées d'armes sur son site ainsi que sur la filiale Instagram, face aux inquiétudes sur l’utilisation de ses services pour contourner les vérifications.

Cette décision ajoute un nouvel article dans la liste des produits sujets à la politique de règlement de marchandises introduite par Facebook en mars 2014, qui interdit de vendre des médicaments, de la marijuana et des substances illégales.

La mesure a été adoptée sur fond de vaste débat aux Etats-Unis sur la circulation des armes à feu, ravivée par une série de fusillades meurtrières dans le pays. Après avoir introduit des mesures plus strictes de réglementation de vente d’armes, le président américain Barack Obama a appelé les sociétés informatiques à s'assurer que la réglementation soit respectée sur leurs plateformes.

En savoir plus : Nouvelles règles de vente d’armement aux Etats-Unis, Obama accusé d’abus de pouvoir

Facebook a déjà interdit les publicités annonçant des ventes «sans vérification des antécédents», ou offrant ces services sans licence, en substance des messages «impliquant une volonté d’échapper à la loi», selon la société.

Les commerçants autorisés seront quant à eux toujours capables de faire la publicité des armes à feu sur Facebook, qui pourront aboutir à des ventes hors des services fournis par le site, a expliqué la porte-parole de la compagnie Monika Bickert.

Lire aussi : Facebook, Whatsapp et les réseaux sociaux bientôt interdit aux moins de 16 ans en UE?

Facebook est le réseau social le plus populaire dans le monde, avec environ 1,6 milliard d'utilisateurs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales