Le centre médical naval de San Diego a été fermé en raison de tirs

Le centre médical naval de San Diego a été fermé en raison de tirs© Facebook
Le centre médical naval de San Diego

Le centre médical naval de San Diego a donné l’alarme et conseillé à tous ses occupants de «courir, se cacher ou de lutter». L’alerte a été publiée sur la page de Facebook du centre.

Selon la police de San Diego, des employés de l’hôpital ont signalé que des coups de feu avaient été tirés dans un immeuble du centre médical. Aucun mort ni blessé n’a été signalé.

«Selon les informations d’un unique témoin, vers 8 heures du matin, trois coups de feu auraient été entendus dans le sous-sol du bâtiment 26», ont fait savoir les autorités navales.

L’unité des enquêtes criminelles navales et la patrouille routière nationale sont arrivées sur place. Les autorités fouillent chaque pièce à la recherche d’un suspect.

Les écoles et autres services de garde d’enfants situés à proximité ont été fermés pour des raisons de sécurité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»