A Cardiff, les demandeurs d'asile obligés de porter des bracelets de couleur

Des demandeurs d'asiles à Calais Source: Reuters
Des demandeurs d'asiles à Calais

Dans la ville de Cardiff, au Royaume-Uni, les demandeurs d'asile logés par l'entreprise Clearsprings Ready Homes, sous contrat avec l'Etat, sont contraints de porter un bracelet de couleur pour prouver qu'ils sont éligibles au logement proposé.

Ceux qui portent le bracelet peuvent aussi bénéficier d'une distribution de trois repas par jour. Ce signe distinctif est censé identifier les demandeurs qui ne sont pas en situation de pouvoir travailler et de recevoir de l'argent et qui peuvent donc recevoir ces aides.

Certains réfugiés rapportent que des membres de la société qui s'occupent du logement les auraient menacés de faire un rapport au ministère de l'Intérieur britannique s'ils enlevaient le fameux bracelet, peut-on lire dans le Guardian. D'autres indiquent avoir été insultés par des habitants locaux qui ont aperçu ce signe distinctif alors qu'ils se déplaçaient dans la rue.

Clearsprings Ready Homes a réagi à ces allégations. «Clearsprings a pris des mesures, en accord avec le ministère de l'Intérieur, pour augmenter ses capacités d'accueil en proposant une offre de restauration plus importante», a déclaré l'entreprise. Elle ajoute que les bracelets de couleur ont été mis en place mais que ces derniers ne renseignent pas sur l'identité ou l'origine de la personne. Les clients de la restauration doivent montrer ce bracelet pour recevoir leur repas dans le restaurant, a conclu Clearsprings dans un déclaration laconique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales