L'armée syrienne reprend une ville importante aux rebelles du Front Al-Nosra

L'armée syrienne a repris une ville aux rebelles d'Al Nosra Source: Reuters
L'armée syrienne a repris une ville aux rebelles d'Al Nosra

Comme dans la province de Lattaquié il y a quelques jours, les forces de Bachar el-Assad continuent leur avancée. Le 24 janvier, elles ont repris la ville de Rabia qui était aux mains du Front Al-Nosra depuis plusieurs mois.

Les forces de Bachar el-Assad continuent à regagner du terrain. L’armée syrienne s’est emparée, le 24 janvier, de la localité de Rabia, dernier bastion rebelle dans la province côtière de Lattaquié (ouest), a annoncé la télévision d'Etat. «Les forces armées, en coordination avec des troupes de défense populaire (milices prorégime), ont pris le contrôle de la localité de Rabia», explique cette chaine de télévision. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a également rapporté l'information.

Rabia était aux mains de l’opposition depuis 2012, contrôlée par des groupes rebelles dont des Turkmènes syriens et le Front Al-Nosra, un mouvement djihadiste salafiste qui a prêté allégeance à Al-Qaïda. Selon l’OSDH, parfois controversé, les forces russes auraient «joué un rôle essentiel» dans la reprise de cette ville contrôlée par jusqu'alors par des terroristes.

Avec la prise de Rabia, les troupes gouvernementales coupent les routes de ravitaillement des rebelles qui vont de la frontière turque en direction du nord de la Syrie, a ajouté Abdel Rahmane, qui dirige l'OSDH. Le 12 janvier, les forces du régime avaient également réussi à prendre le contrôle de la localité stratégique de Salma dans la province de Lattaquié, après des mois de combats contre les rebelles qui y étaient implantés depuis 2012 également.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales