Sergueï Lavrov : «Sur la Syrie, la vision de Washington va dans le même sens que celle de Moscou»

Sergueï Lavrov lors de son point presse à Zurich.© Arnd Wiegman Source: Reuters
Sergueï Lavrov lors de son point presse à Zurich.

Dans son point presse, le ministre russe des Affaires étrangères a résumé sa rencontre avec son homologue américain John Kerry sur le conflit syrien et la situation en Ukraine. Selon lui, la coopération entre Washington et Moscou doit continuer.

Devant l'assemblée de journalistes, Sergueï Lavrov a rappelé que le terrorisme était l'ennemi commun autant de la Russie que des Etats-Unis, ajoutant que tous deux poursuivraient la lutte contre les djihadistes de Daesh et du front Al-Nosra.

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, la vision de Washington va «dans le même sens que celle de Moscou» et les négociations entre l'opposition syrienne et le gouvernement devraient débuter «le plus tôt possible, vraisemblablement d'ici la fin du mois de janvier».

Sergueï Lavrov a par ailleurs rappelé que la Russie et la coalition menée par les Etats-Unis auront un rôle uniquement «de médiateur et d'observateur» sur ces négociations. 

«Nous avons convenu avec nos homologues américains que la Russie ferait en sorte que la coordination de ses forces armées avec celles de la coalition menée par Washigton soit la meilleure possible», a déclaré Sergueï Lavrov.

«Nous avons convenu de continuer à mener conjointement notre effort de guerre contre le terrorisme, mais en répartissant les tâches pour éviter tout malentendu et/ou incident», a-t-il ajouté.

Plus généralement, évoquant la situation géopolitique tendue en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, le ministre russe a rappelé que Washington et Moscou étaient tous deux en faveur d'une souveraineté sans faille de chaque Etat et/ou nation. 

A propos de la situation en Ukraine, Sergueï Lavrov a estimé que les choses «vont dans le bon sens», rappelant que les accords de Minsk étaient «respectés dans leur globalité» et avaient déjà permis d'arriver à une réduction importante des armes dans la région.

Lire aussi : Ukraine : la République autoproclamée de Lougansk retire ses armements de la ligne de front (VIDEO)

«Le retrait définitif des armes de l'Est de l'Ukraine, la création d'un statut particulier dans la constitution ukrainienne pour les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk et la fin du blocus humanitaire et économique» sont selon lui les principaux objectifs à atteindre désormais.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales