Le MI5 nommé employeur le plus «gay-friendly» de Grande-Bretagne

MI-5 à Londres© reuters Source: Reuters
MI-5 à Londres

Jusqu’en 1990, le MI5 ne pouvait recruter de personnes gays en raison d'une loi. Aujourd’hui, l'organisation occupe la tête du classement Stonewall des employeurs «gay-friendly» pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres.

Ce classement Stonewall répertorie les organisations de Grande-Bretagne en fonction des critères d'insertion, de formation et d’épanouissement des employés lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) qui, mis ensemble, consituent un indice d’égalité au travail.

Ruth Hunt, la directrice exécutive de Stonewall, a déclaré : «Nous sommes ravis de voir un tel engagement envers les personnes lesbiennes, gay, bi et trans mais nous savons aussi qu'il y a encore beaucoup à faire».

Les premiers efforts du MI5 pour recruter du personnel gay et encourager les employés déjà en poste à être plus ouverts sur leur sexualité n’ont pas eu lieu avant 2008. Le service britannique de renseignement intérieur était 25ème du classement de Stonewall en 2013 et 7ème l’année dernière.

Andrew Parker, le directeur général du MI5, a déclaré que la diversité était vitale pour l'organisation car elle a permis à l'agence de renseignement d’utiliser les compétences des meilleures personnes. «La diversité est vitale pour le MI5, pas seulement parce qu'il est juste que nous représentions les communautés que nous servons, mais parce que nous nous appuyons sur les compétences des personnes les plus talentueuses, quelles qu'elles soient et où qu'elles se trouvent», a déclaré le directeur dans un communiqué.

Pendant la guerre froide, l’agence britannique avait surveillé des centaines de personnes, y compris des politiciens, considérés comme représentant un risque potentiel pour la sécurité en raison de leur sexualité.

Le classement Stonewall concerne plus de 60 000 employés de 400 organisations. Cette 12ème enquête annuelle sert d’outil aux employeurs et leur permet d'évaluer leurs progrès en matière d'égalité pour les LGBT.

Selon ce classement, seules 27% des personnes lesbiennes, gays et bisexuels se sentent suffisamment à l'aise pour divulguer leur orientation sexuelle à leurs collègues et leurs clients.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales