«Les sanctions américaines n'ont pas de légitimité légale ou morale», selon l'Iran

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence à Islamabad au Pakistan le 9 décembre dernier Source: Reuters
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence à Islamabad au Pakistan le 9 décembre dernier

L'Iran a indiqué que les nouvelles sanctions imposées par les Etats-Unis à l'encontre du programme de missiles balistiques étaient illégales.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué le fait que ces nouvelles sanctions soient imposées par un pays dont les armes sont utilisées contre les populations de Palestine et du Yémen.

Un porte-parole du ministr, Hossein Jaberi Ansari, a indiqué que Téhéran allait continuer à développer les capacités de ses missiles, en dépit des sanctions imposées par Washington le 17 janvier, à la suite d'un test de missile opéré par l'Iran en octobre 2015, rapporte Press TV.

«Les Etats-Unis vendent 10 milliards de dollars d'armement chaque année à certains pays dans la région. Ces armes sont utilisées dans des crimes de guerre contre les Palestiniens, les Libanais et plus récemment les citoyens yéménites», a déclaré Hossein Jaberi Ansari.

Le porte-parole a conclu en indiquant qu'il n'engagerait aucune négociation avec les Etats-Unis tant que les sanctions américaines, que l'Iran appelle «mesures de propagande», ne seraient pas levées.

Le 17 janvier, le département du Trésor américain a imposé des sanctions à l'encontre de 11 individus et entreprises impliquées dans le développement du programme iranien de missiles balistiques.

Lire aussi : «L’idée que l’Iran est un adversaire des USA est profondément ancrée dans la politique américaine»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales