Jakarta : quelques heures avant l'attentat, Al-Qaida appelait au Jihad en Indonésie

Jakarta : quelques heures avant l'attentat, Al-Qaida appelait au Jihad en Indonésie Source: Reuters

Simple coincidence ? A quelques heures de l'attentat de ce matin, Ayman al-Zawahiri, le successeur de Ben Laden, invitait les djihadistes d'Asie du Sud à prendre les armes pour éliminer les régimes séculiers des Philippines, Malaisie et d'Indonésie.

Revendiqué par l'Etat islamique, l'attentat de Jakarta à l'origine de plusieurs explosions dans la capitale indonésienne jeudi, serait-il en fait l'oeuvre d'une cellule sud-asiatique d'Al-Qaida ?

Etant donné le rapprochement dans le temps entre la vidéo d'Al-Zawahiri et l'attentat, le Jerusalem Post s'interroge. 

Dans sa vidéo, le successeur de Ben Laden menace directement le gouvernement et évoquant les attentats de 2002 de son prédecesseur, appelle les musulmans à se rassembler et à prendre les armes pour créer un caliphat islamique en Asie du sud est. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»