EN DIRECT : Daesh revendique les attentats en Indonésie (PHOTOS, VIDEO)

- Avec AFP

La police intervient sur le lieu de l'explosion à Jakarta Source: Reuters
La police intervient sur le lieu de l'explosion à Jakarta

Plusieurs explosions et des échanges de tirs ont eu lieu ce jeudi matin, dans un quartier animé de la capitale indonésienne. Au moins six personnes ont péri dans des attaques, qui n'ont pas encore été revendiquées.

  • La nouvelle explosion survenue à Jakarta n’est pas le fait d’une bombe mais de l'éclatement d’un pneu, a annoncé la police. «Une explosion a été entendue, probablement d’un pneu de camion. Mais nous ne voulons rien sous-estimer. Nous voulons maintenir la sécurité», a dit Mohammad Iqbal, le porte-parole de la police.

  • De nouvelles explosions auraient été entendues dans le centre de Jakarta, a affirmé la chaîne indonésienne Kompas TV sur son compte Twitter. Elles seraient produites près de la zone où des tirs d’armes à feu et une attaque à la bombe par des combattants ont eu lieu il y a quelques heures.

  • L’Etat islamique a annoncé être responsable de l’attaque terroriste meurtrière ayant eu lieu à Jakarta, indiquant avoir ciblé des étrangers et des forces de sécurité, a rapporté Reuters, citant une agence d’information liée à Daesh.

  • Au moins deux assaillants morts dans des attaques à Jakarta sont des terroristes kamikazes, selon le directeur adjoint de la police nationale, Budi Gunawan.

    Dans le même temps, un porte-parole de la police a déclaré à la chaîne locale Metro TV que la police soupçonnait la participation d’au moins trois kamikazes dans des violences de ce matin.

  • Starbucks a décidé de fermer tous ces établissements à Jakarta «jusqu'à nouvel ordre», après que l'un de ses cafés a été visé d'une attaque à la bombe.

    Source: Reuters

    «Ce magasin et tous les autres magasins Starbucks de Jakarta demeureront fermés, par mesure de précaution, jusqu'à nouvel ordre. Nous suivons de près cette situation», a annoncé le groupe dans un communiqué émis de son siège à Seattle.

  • Deux étrangers, y compris un citoyen néerlandais, seraient parmi les victimes, a annoncé Reuters en citant les médias locaux.

  • Quatre attaquants ont été abattus au cours de l’échange de tirs avec la police, ont annoncé les forces de l’ordre indonésiennes, en ajoutant que la zone de l’attentat était désormais sécurisée.

  • «Notre nation et notre peuple ne devraient pas avoir peur, nous ne serons pas vaincus par ces actes terroristes», a déclaré jeudi le président indonésien Joko Widodo à la chaîne de télévision Metro TV, ajoutant que les autorités «condamnaient cet acte qui a perturbé la sécurité et semé la terreur parmi la population».

  • Selon le chef du renseignement indonésien, il n’y a pour le moment «aucune indication» d'une possible implication de l'Etat islamique (Daesh) dans les attaques de ce matin.

Jusqu'à six explosions ont retenti devant le centre commercial de Sarinah et un Starbucks, selon les informations des médias locaux.

Il s'agit d'attaques à la bombe, selon la police.

Au moins six personnes sont mortes à la suite des attentats.

Des coups de feu ont également été entendus sur le lieu de l'attaque, selon la même source.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales