Guantanamo a été conçu pour «détruire l'être humain» : l'ex-détenu Shaker Aamer à RT

Shaker Aamer Source: Reuters
Shaker Aamer

Guantanamo est géré par des psychologues qui ont l'unique objectif de détruire l'être humain a déclaré Shaker Aamer à RT dans une interview exclusive. La prison américaine où il a été détenu jusqu'en en octobre commémore ses 15 ans de fonctionnement.

«Guantanamo est organisé sur un concept : comment détruire l'être humain», a indiqué Shaker Aamer, qui a recouvré sa liberté le 30 octobre dernier après avoir été détenu dans la prison américaine sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre lui depuis 2002, a-t-il déclaré.

Selon l'ancien prisonnier de 49 ans, la mesure la plus efficace mise en oeuvre par les autorités de la prison a été de dénigrer la foi en la religion musulmane qui est pratiquée par la plupart des détenus de cette prison. «Ils savent que rien ne nous affecte plus qu'insulter notre religion. Rien ne peut nous briser autant que prendre notre Saint Coran, le mettre devant nous ou juste l'ouvrir comme cela, vous savez, cherchant dans le livre : «Oh, nous savons que vous cachez quelque chose» », a-t-il poursuivi.

Des «interrogatoires techniques renforcés»

Shaker Aamer maudit les termes «interrogatoires techniques renforcés», qui sont utilisés par les politiciens américains pour décrire ce qui est fait au prisonniers de la Baie de Guantanamo. «Pratiquons cet interrogatoire technique sur vous !», a-t-il déclaré, s'adressant à «tous ces sénateurs, tous ces membres du Congrès».

«Garder un homme pendant neuf jours sans dormir ou sans même s'étendre sur le sol, ce sol glacé, les membres liés (tous les membres de la personne attachés pour le maintenir immobile), nourrir les personnes par l'anus, il ne s'agit clairement pas de nourrir la personne car nous savons pourquoi ils font cela. Si tout cela n'est pas de la torture alors qu'est-ce que c'est ?», se demande l'ancien détenu.

Selon Shaker Aamer, les autorités de la prison située dans une baie à l'est de l'île de Cuba privaient les prisonniers des besoins de première nécessité, justifiant qu'ils pouvaient s'en servir pour se suicider, après une série d'incidents causés par de sévères traitements.

Le dernier prisonnier britannique à Guantanamo

A partir de juin 2005, ils ont pris sa couverture après que trois frères se sont tués. Shaker Ammer qui a déjà vécu au Royaume-Uni, a été capturé par des chasseurs de prime à la capitale afghane Kaboul, en 2011. Les autorités saoudiennes l'avaient accusé d'être associé à Oussama Ben Laden. Il a été transféré à Guantanamo en 2002 mais il n'a jamais été accusé d'aucun crime. Il a été disculpé de tout crime en 2007, mais il a fallu près de 8 ans pour qu'il puisse sortir de la prison.

Pendant longtemps, il a été rendu célèbre comme étant le dernier prisonnier britannique à Guantanamo par des campagnes d'activistes pour lui rendre sa liberté. Depuis que le président des Etats-Unis, Barack Obama, a promis de fermer le camp de détention en 2009, il reste toujours près de 100 détenus derrière les barreaux de cette prison. Depuis 2002, près de 779 prisonniers y ont été incarcérés dans le cadre de la «guerre contre le terrorisme».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales