Obama promet de faire passer sous la barre de 100 le nombre de prisonniers de Guantanamo début 2016

Source: Reuters

Le président américain a l’intention de réduire le nombre de prisonniers qui sont toujours détenus à Gunatanamo et s’attend à ce que le Congrès soutienne son plan, non sans quelques oppositions.

«Mes attentes sont qu’au début de l’année prochaine, nous réduisions le nombre de prisonniers à moins de 100 détenus. Nous prendrons des mesures pour poursuivre ce processus», a déclaré Barack Obama lors d’une conférence.

D’après ses dires, il a proposé au Congrès de fermer Guantanamo, mais des difficultés subsistent, liées notamment aux militaires déployés sur le site. «Guantanamo continue d’être l’un des aimants principaux pour le recrutement djihadiste», a ainsi déclaré le président américain.

Selon lui, le centre de détention est un moyen utilisé par les terroristes pour faire «de la propagande et convaincre quelqu’un ici aux Etats-Unis qui peut ne pas avoir de casier judiciaire ou d’historique dans les activités terroristes de commencer à tirer».

Le président américain a qualifié cette fermeture comme faisant «partie de notre stratégie antiterroriste». D’après ses dires, il a proposé au Congrès de fermer Guantanamo, mais des difficultés subsistent, liées notamment aux militaires déployés sur le site.

Il faut rappeler que c’était l’une des promesses du candidat Obama avant qu’il ne soit élu pour son premier mandat.

«Cela coûte vraiment cher» de loger et nourrir pas seulement des prisonniers, dont chacun coûte «des millions de dollars», mais aussi le personnel militaire et de renseignement dans la prison, a indiqué le président. «Il existe des moyens plus efficaces» de les priver de liberté, a-t-il souligné.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales