Un djihadiste exécute sa mère en public en Syrie

combattant de Daesh© reuters Source: Reuters
combattant de Daesh

Ali Saqr al-Qasem, un djihadiste de 20 ans, a tué sa mère de 45 ans avec un fusil d'assaut. Elle était accusée d'apostasie par l'Etat islamique.

Lena al-Qasem aurait incité son fils à quitter l'Etat islamique, raison pour laquelle elle a été accusée d'apostasie. Ce «crime» peut justifier selon les lois de l'Etat islamique qu'on la tue. C'est son propre fils qui l'a abattue en public, devant plusieurs dizaines de personnes, selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'Hommes (OSDH).

C'est d'ailleurs le fils qui l'aurait «dénoncée» aux membres de l'Etat islamique qui l'ont alors condamné à mort et ordonné à son fils de l'exécuter.

On ne sait pas pourquoi c'est son propre fils qui a dû tuer sa mère. L'exécution a eu lieu devant le bureau de poste de Raqqa, là où Lena Al-Qasem avait travaillé. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales