Des scientifiques chinois prévoient de cloner des millions de vaches par an

© reuters Source: Reuters

Une société chinoise appelée Boyalife Genomics a pour projet d’ouvrir une usine de la taille de trois terrains de football à Tianjin pour faire du clonage de vaches.

Cette société pense commencer par cloner 100 000 vaches cette année. Mais son fondateur, Xiao -Chun Xu, à des objectifs autrement plus ambitieux car il souhaite aller jusqu’au million par an. Selon le Daily Beast, l’entrepreneur pense à faire du clonage à grande échelle d’animaux «utiles», comme les chevaux de course ou les chiens renifleurs.

Aucun clonage industriel de cette ampleur n’a jamais été tenté jusqu’à présent. Le projet chinois suscite l’intérêt des investisseurs.

Selon NBC News, la consommation de bœuf en Chine est en pleine expansion, avec une croissance à deux chiffres. Or, le pays n’a pas mis l’accent sur la production à grande échelle et le bœuf domestique reste d’une qualité médiocre.

L’usine utilisera la même technique de clonage que celle utilisée dans les années 1990 avec la brebis Dolly. C’est à dire qu’on injecte l’ADN modèle dans un ovule, puis on implante l’ovule dans la vache pour mener la fécondation à son terme. La technique a été affinée au cours de la décennie précédente, au point que les opérations de clonage à grande échelle sont désormais possibles.

Les détracteurs du clonage objectent que ces animaux ont des taux de mortalité plus élevés que la moyenne et que les grossesses sont plus difficiles.

La vente de produits alimentaires provenant d’animaux clonés est légale dans beaucoup de pays du monde et approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis, l'organe américain de régulation des produits alimentaires et pharmaceutiques). L’Union européenne, en revanche, est opposée au clonage des animaux ou à l’importation de ce type de produits. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales