«Ça valait le coup» : un couple de britanniques dépense 90 000 euros pour clôner leur chien

Les chiots clonés 'Chance' et 'Shadow'. © Capture d'écran Twitter
Les chiots clonés 'Chance' et 'Shadow'.

Le couple assure que les deux chiots 'Chance' et 'Shadow', clonés à partir de leur chien mort, un boxer nommé Dylan, ne remplaceront pas ce dernier, mais leur rappellerons leur «lien spécial» avec lui. Pour eux, c'est de l'argent «bien dépensé».

Suite au décès de leur chien adoré Dylan, mort d'une tumeur au cerveau l'an dernier, Laura Jacques et Richard Remde qui résident dans le North Yorkshire s'étaient empressés de contacter la fondation sud-coréenne Sooam Biotech Research à Séoul. Cette dernière a récupéré des cellules du chien mort d'où ils ont extrait son ADN pour produire deux chots identitiques.

Selon Sky News, le couple britannique qui a déboursé la somme astronomique de 90.000 euros pour clôner leur chien mort, ont extrêmement hâte de ramener leurs deux chiots nés de ce clonage effectué par les scientifiques. 

Laura a expliqué que Dylan était «un chien très spécial», mort subitement en moins de trois semaines, ce qui avait dévasté le couple qui y était très attaché depuis 20 ans. Pour elle, ce clonage permettra de faire «perdurer la mémoire de Dylan».

Pour l'instant, les chiots prénommés 'Chance' et 'Shadow' doivent rester en quarantaine jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de sept mois. Mais Laura et Richard, très impatients, ont indiqué qu'ils comptaient se rendre prochaînement à Séoul pour rendre visite aux deux chiots.

Lire aussi : Twitter se demande comment avoir du chien (PHOTOS)

«C'est de l'argent très bien dépensé, les chiots sont en très bonne santé et nous sommes extrêmement pressés de les ramener à la maison», a affirmé le couple aux médias britanniques.

Lire aussi : «Touche pas à mon pote» : un tigre et un bouc meilleurs amis et vedettes des réseaux sociaux russes

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales