Commentaires injustes : Le Yémen interdit de territoire le représentant des NU aux droits de l'homme

Le ministre des Affaires étrangères du Yémen© Ruben Sprich Source: Reuters
Le ministre des Affaires étrangères du Yémen

Sur fond de tensions entre l’Iran et l’Arabie saoudite alliée, le gouvernement du Yémen a déclaré que le Haut-Commissaire des Nations Unies était persona non grata dans le pays suite à des commentaires jugés «injustes», rapporte l'agence Reuters.

C’est l’agence de presse sabanew.net, gérée par le gouvernement yéménite qui a annoncé la nouvelle ce jeudi 7 janvier. Celle-ci a cité le ministre des Affaires étrangères qui aurait déclaré que le représentant des Nations Unies avait «perdu son professionnalisme et était persona non grata». Toutefois, ni l’identité du haut-commissaire, ni celle de l’officiel n’ont été communiquées.

Alliée du gouvernement du Yémen, l'Arabie saoudite bombarde massivement les villes de celui-ci au sein d'une coalition qu'elle dirige contre la rébellion chiite des Houthis.

Récemment, les relations entre la monarchie du Golfe et l’Iran se sont tendues depuis l’exécution, il y a quatre jours, de l’imam chiite Nimr al-Nimr et de 46 autres personnes accusées de «terrorisme» par l'Arabie saoudite.

Suite aux protestations de la République islamique, l’ambassade iranienne au Yémen avait été ciblée par une attaque, pour laquelle Téhéran a blâmé les Saoudiens.

Aller plus loin : Human Rights Watch accuse l’Arabie saoudite d’utiliser des bombes à sous-munitions au Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales