Syrie : Damas autorise l'accès humanitaire à la ville assiégée de Madaya

Source: Reuters

Dans cette ville de 40 000 habitants, assiégée depuis octobre par l'armée, plus aucune source de nourriture n'était disponible, faisant flamber le prix des denrées et provoquant la famine de ceux qui ne pouvaient se permettre de les acheter.

«L'ONU accueille avec satisfaction l'autorisation du gouvernement syrien d'accéder à Madaya, Foua et Kafraya et se prépare à fournir une assistance humanitaire (à ces localités) dans les prochains jours», indique le communiqué de l'ONU.

A Madaya, ville proche de la frontière libanaise, le prix du kilo de riz peut atteindre les 150 dollars. N'ayant plus rien à manger, les civils de Madaya, - dont la majeure partie sont des déplacés du bastion rebelle de Zabadani - étaient contraints de manger de l'herbe ou des chats. 

En trois mois, Madaya n'aurait reçu qu'une seule fois de l'aide. Un accord avait pourtant été conclu en septembre 2015 pour permettre l'entrée de l'aide humanitaire et l'évacuation des civils et des blessés

Selon l'OSDH, quelque 1200 habitants souffriraient de maladies chroniques et plus de 300 enfants de malnutrition ou d'autres problèmes de santé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales